Sécurité face au cas d’intoxication

Sécurité face au cas d’intoxication

Saviez-vous que chaque année en France, près de 5000 personnes sont victimes d’intoxications attribuables au monoxyde de carbone, et qu’une centaine de personnes y succombent ? De simples gestes de la vie quotidienne peuvent dégénérer en intoxication aiguë ou chronique (une forme plus difficile à détecter). Voici quels sont les systèmes de sécurité et un aperçu des consignes de sécurité face au cas d’intoxication.

Quels sont les systèmes de sécurité ?

Le monoxyde de carbone, désigné CO, consiste en un gaz toxique qui ne se sent pas et ne se voit pas. Il n’irrite pas non plus les voies respiratoires, ni les yeux. Il s’avère très dangereux pour la santé de respirer du monoxyde de carbone, et cela peut même entraîner la mort.

Ce gaz se dégage quand des appareils domestiques et des véhicules brûlent un combustible (comme le propane, l’huile, fioul, l’essence, bois, le kérosène, le gaz naturel, etc.).

Parmi les divers types de système de sécurité disponibles sur le marché, il y a le détecteur d’incendie, le détecteur anti-intrusion, et le détecteur à gaz. Seul un avertisseur de monoxyde de carbone est en mesure de détecter la présence de ce gaz particulier, et de la signaler. Lorsque ce type de détecteur sonne, il importe de connaître ce qui doit être fait.

Tout savoir sur l’alarme incendie

Le législateur a agi en 2015 pour rendre l’alarme incendie obligatoire dans l’ensemble des logements, étant donné qu’un incendie domestique se produit toutes les deux minutes en France. Une majorité de ces incidents malencontreux surviennent la nuit, d’où l’importance du détecteur de fumée. L’alarme incendie n’a pas pour rôle d’éteindre un feu, mais elle a l’avantage de permettre de réagir rapidement, conduisant le plus souvent à éviter des blessures, et également d’éviter que l’habitation ne devienne la proie des flammes.

Il existe deux types de détecteurs sur le marché. Les premiers consistent en des détecteurs de fumée se déclenchant lorsqu’il s’accumule une fumée trop importante.

Le second type de détecteurs est conçu pour repérer la chaleur, quand la température s’élève anormalement dans une pièce. Cette solution convient mieux aux cuisines, d’où peuvent émaner de la fumée (causée par la cuisson d’aliments).

Certains dispositifs d’alarme incendie associent à des détecteurs de gaz, propane et butane, dans le but de prévenir des risques d’explosion pouvant survenir suite à une fuite.

Il existe des détecteurs filaires et sans fil. Le second type facilite l’installation dans un logement ou maison déjà construit. Ces dispositifs fonctionnent à l’aide de piles. Ils sont conçus pour émettre un avertissement lorsque les piles montrent des signes de faiblesse. D’autres dispositifs sont menus d’une pile de secours qui assure la continuité du fonctionnement en cas de coupure de courant.

Fonctionnement du détecteur anti-intrusion

Il existe également divers types de détecteur anti-intrusion, étant donné que les intrus et malfaiteurs peuvent s’introduire dans une habitation de plusieurs manières.

Les fabricants ont développé des capteurs correspondant à chaque mode d’intrusion.  Se positionnant sur les portes, les détecteurs d’ouverture servent à protéger l’habitation. Dès qu’une porte est forcée et ouverte par des cambrioleurs, l’alarme se déclenche. Ces types de capteurs se positionnent autant sur les portes que les fenêtres.

Il existe aussi des détecteurs de mouvement, qui servent à repérer les mouvements suspects. Ceux spécialement conçus pour un usage extérieur fonctionnent la nuit par le biais d’une technologie infrarouge, et résistent aux intempéries. Les détecteurs pour pièces étroites conviennent aux petites surfaces. Ils fonctionnent aussi par rayonnement infrarouge. Quant aux détecteurs de mouvements verticaux, ils sont adaptés pour la surveillance de portes et fenêtres.

L’importance du détecteur de monoxyde de carbone

Les dispositifs décrits ci-dessus, si sophistiqués soient-ils, ne sont pas en mesure de détecter la présence de monoxyde de carbone. Voilà pourquoi il importe de s’équiper d’un dispositif conçu spécifiquement pour détecter ce gaz en particulier.

Le monoxyde de carbone est présent dans la plupart des habitations. Il est impossible pour un humain de parvenir à en détecter la présence. Par conséquent, seul l’avertisseur de CO peut vous protéger convenablement.

Renseignez-vous sur les symptômes en cas d’intoxication, et sachez quoi faire si quelqu’un de la maisonnée présente des symptômes. Vous ne devriez pas retourner sur des lieux contaminés par le CO. Attendez plutôt qu’un expert soit dépêché sur les lieux et vous confirme qu’il ne subsiste plus aucun risque d’intoxication.

Afin d’obtenir de l’aide pour installer un système de détection de CO et autres dispositifs de sécurité, référez-vous à l’annuaire de notre site pour repérer rapidement des experts de ce domaine.

Pour en savoir plus :

Articles en relation