Qu’est ce que le vitrage anti-effraction ?

Qu’est ce que le vitrage anti-effraction ?

Le vitrage anti-effraction comporte une résistance consolidée afin de ralentir les tentatives de cambriolage. Il s’agit d’un élément important du dispositif de sécurité pour un logement face aux effractions.

Constitution d’un vitrage anti effraction

Baptisé aussi retardateur d’effraction, le vitrage anti effraction est conçu à partir d’un verre feuilleté. Il est formé de deux ou de plusieurs vitrages, accolés entre eux par plusieurs films transparents particulièrement résistants (PVB). Son niveau de performance est double :

  • en cas de tentatives d’effraction, il retarde l’intrusion ce qui a tendance à décourager les cambrioleurs et à les faire fuir ;
  • en cas de bris accidentels de verre, les morceaux de verre restent collés aux films ce qui permet d’atténuer les dangers de coupures et de blessures.

La résistance du vitrage anti effraction s’appuie sur plusieurs éléments dont le nombre de feuilles de verres, leur épaisseur et le nombre de films PVB qui sont positionnés à l’intérieur du vitrage.

Les niveaux de protection d’un vitrage anti effraction

Le verre feuilleté du vitrage anti effraction doit impérativement respecter la norme EN 356. Celle-ci se décline en deux niveaux de sécurité. Le premier niveau illustre la protection contre les actes de vandalisme (résistance aux projectiles). Le second niveau implique le degré de résistance à l’effraction. Comment ? En mesurant le nombre d’impacts à la hache ou à la masse nécessaires pour favoriser le passage d’un homme de corpulence standard.

Pour sélectionner le bon vitrage anti effraction, encore faut-il savoir interpréter les indications des fabricants. Ainsi, un double vitrage 44.6 décrit un vitrage formé de deux vitres de 4 mm d’épaisseur incluant 6 films de PVB. Un vitrage 444.6 signifie qu’il est constitué de trois vitres de 4 mm d’épaisseur et de 6 films PVB. Concrètement, cette catégorie de vitrage est capable de résister à 30 coups de masse avant de laisser un homme s’introduire chez vous.

Effet retardataire et assurance

Il faut savoir qu’en moyenne une tentative d’effraction dure 3 minutes. Au-delà, les cambrioleurs n’insistent pas. Il est donc primordial que le vitrage anti effraction retarde de plusieurs minutes les intrus. A titre informatif, un simple ou un double vitrage classique ne résistent pas plus de 30 secondes. Ils sont donc une aubaine pour les cambrioleurs. Pour comparaison, un double vitrage combiné à un verre feuilleté de sécurité peut résister 6 minutes voire plus en fonction de sa composition.

En ce qui concerne votre assureur, chaque compagnie a ses propres exigences. Certaines imposent la présence d’un vitrage anti effraction, puisque statistiquement les risques d’intrusion sont amoindris. Pensez à vous renseigner auprès de votre compagnie d’assurance sous peine de ne pas être remboursé ! Notez qu’il faudra débourser entre 200 et 400 € / m² minimum pour un tel vitrage.

Bon à savoir : outre la sécurité, un vitrage feuilleté anti effraction stoppe la majorité des rayons UV, diminuant le processus de décoloration de votre mobilier. Il présente aussi des avantages en matière d’isolation thermique et acoustique.

Pour en savoir plus

Articles en relation