5 choses à savoir sur les coffres forts

5 choses à savoir sur les coffres forts

Vous souhaitez mettre à l’abri des documents privés ou la recette professionnelle du jour ? Voici les paramètres à connaître afin de sélectionner le coffre-fort qui convient !

Les types de pose

Vous avez le choix entre trois types de pose pour votre coffre-fort : encastrée, posée ou transportable.

Le coffre fort encastrable se place dans un mur ou dans un sol. Ce modèle a l’avantage d’afficher un parfait niveau de sécurité et une réelle discrétion. En revanche, son installation requiert des travaux de maçonnerie ce qui implique de savoir si la paroi est suffisamment robuste pour l’accueillir.

Le coffret fort posé est scellé sur une embase en béton armé. Sa sécurité est légèrement moindre à cause de faces toujours exposées, le rendant au passage moins discret. Moins onéreux que le modèle encastré, il peut abriter en plus des objets volumineux. Là encore, la pose demande des travaux de maçonnerie.

Enfin, le coffre-fort transportable correspond à une mallette de sécurité à la protection élevée et antichocs. Fixée à un câble, elle est peu sensible au risque de vol mais sa capacité d’accueil d’objets est forcément limitée.

Les systèmes d’ouverture

Les principaux dispositifs d’ouverture d’un coffre-fort sont la clé, le code et la biométrie.
Pour un budget moindre, la clé demeure le système d’ouverture le plus approprié. Moins dissuasif que les autres catégories d’ouvertures, le système à clef peut se perfectionner (double panneton, combinaison à trois boutons, etc.).

La combinaison mécanique est dotée d’un cadran circulaire qui fait bouger les disques et les cames actionnant l’ouverture. Elle perfectionne les coffres forts à clé mais n’est pas à l’abri d’un dysfonctionnement, de l’usure du temps voire de l’oubli de la combinaison valide.

La combinaison électronique présente un pavé numérique invitant à saisir un code de 3 à 8 chiffres. Il bénéficie du meilleur rapport qualité/prix du marché d’autant que les tentatives d’effraction sont plus délicates. Attention à ne pas égarer le code !
Enfin, le coffre-fort biométrique (empreinte digitale scannée) est le plus performant en termes de sécurité, mais souffre d’une faible contenance et aussi d’un coût d’achat élevé.

Les coffres de dépôt

Les coffres de dépôt permettent notamment aux entreprises de mettre leur recette à l’abri avant de se rendre à la banque. La fiabilité de ces équipements est assurée à la fois par la serrure et par le système anti-pêche. En revanche, sa capacité est restreinte avec un maximum de 50 litres.

L’armoire forte

L’armoire forte est une variante de coffres-forts utile pour déposer des documents confidentiels, sensibles ou comptables. Des supports informatiques aux archives papier, l’armoire forte peut accueillir de nombreux objets et présente des aménagements intérieurs (étagères, tiroirs, tablettes de rangement, etc.). Incluant des propriétés ignifuges, elle est équipée de portes à double paroi, avec des points de condamnations blindés et des pênes cylindriques.

Le prix d’un coffre fort

Quel est le budget à allouer à l’achat d’un coffre-fort ? La fourchette des prix oscille entre 50 € et 1 500 €. Les montants fluctuent évidemment en fonction de la capacité en litres. Comptez entre 60 € et 800 € pour un coffre fort encastrable de 4 à 60 litres. Une mallette de sécurité bas de gamme est accessible à partir de 60 €. Le prix le plus élevé concerne le coffre fort pour armes (à partir de 700 €).

Pour en savoir plus

Articles en relation