Les 4 dispositifs légaux et obligatoires pour sécuriser sa piscine

Les 4 dispositifs légaux et obligatoires pour sécuriser sa piscine

Les accidents en piscine en France provoquent chaque année le décès de plus de 1 000 personnes selon le Ministère de la Santé. Une étude de l’Institut de Veille Sanitaire indique que la moitié survient suite à une noyade accidentelle. Chez les jeunes âgés de moins de 15 ans, c’est la deuxième cause de décès accidentel. Afin de réduire les dangers, la loi oblige désormais l’installation d’au moins un des quatre dispositifs suivants, pour protéger votre piscine mais surtout votre famille !

La bâche de piscine (norme NF P90-308)

  • La bâche de piscine, autrement nommée couverture de sécurité, se déploie sur l’eau de la piscine et doit être assez robuste afin qu’un enfant ne puisse pas passer au travers. Plusieurs modèles de bâches sont commercialisés : les volets roulants, les bâches avec filet et les bâches avec barres rigides.
  • La bâche avec volets roulants est la plus chère mais présente une protection parfaite contre la noyade ainsi que pour la qualité de l’eau. Son automatisation la rend pratique à manœuvrer. En revanche, elle n’est ni adaptée à des formes de piscine libres ni appropriée pour des bassins larges. Son système demeure fragile et un professionnel est incontournable pour son installation
  • La bâche avec filet est le modèle le plus abordable financièrement et le propriétaire peut l’installer lui-même. Par contre, c’est la formule de bâche la moins résistante et son enroulement n’est guère pratique. La bâche à barres rigides s’érige en intermédiaire entre les deux modèles précédents.

Les abris de piscine (norme NF P90-309)

Outre l’aspect sécuritaire pour les enfants, les abris de piscine ont plusieurs fonctions comme la protection de l’eau contre les intempéries et les éléments polluants extérieurs (pollens, poussières, végétaux, insectes, etc.). Ils permettent aussi de prolonger la période de baignade et évitent l’hivernage de votre piscine.

Il existe une gamme d’abris de piscine impressionnante jouant sur la position (haute, basse), sur la nature (fixe, télescopique, amovible, coulissant, ouvrant), sur les dimensions (sur-mesure, standard), sur la praticité (automatisation, motorisation), sur la forme (droit, en dôme, à pans coupés) et sur les matériaux (acier, aluminium, bois).

La norme de sécurité indique que l’abri de piscine fermé empêche un enfant de moins de 5 ans d’accéder à l’eau. Elle précise aussi que l’équipement ne comporte pas d’éléments susceptibles de blesser les enfants à l’ouverture.

Les alarmes (normes NF P90-307)

Les systèmes d’alarme pour piscine se partagent en deux groupes : les alarmes immergées et les alarmes périphériques. Les premières étudient les ondes de l’eau et se déclenchent dès qu’une perturbation anormale est détectée. Les secondes nécessitent l’installation de bornes aux quatre coins du bassin. Celles-ci dessinent un périmètre dont l’intrusion à l’intérieur est aussitôt signalée par un signal sonore.

Afin de répondre au cahier des charges de cette norme, le dispositif doit être fixe, d’une puissance sonore d’au moins 100 décibels à 1 mètre. Active en permanence quelles que soient les conditions météorologiques, l’alarme comprend un système de réactivation automatique post baignade, un système de relais en cas de dysfonctionnement et des commandes inutilisables pour un enfant.

Les barrières de sécurité (normes NF P90-306)

Pleines ou à barreaux, les barrières fixes au sol (vissées ou coulées dans le béton) clôturent l’accès au bassin. Autre option : les barrières amovibles rigides ou souples plus pratiques puisqu’elles sont démontables. Enfin, les barrières escamotables qui se couchent ou qui se rentrent dans le sol sont plus esthétiques mais plus chères.

Une barrière conforme doit être installée en laissant un mètre de distance avec votre bassin. Leur hauteur minimum est de 1,22 m et un système de verrouillage doit interdite l’ouverture du portillon de la barrière.

Pour prévenir des noyades accidentelles et vous conformez à la loi en vigueur, ne lésinez pas sur la sécurité de votre piscine. Contactez un professionnel qui saura vous aiguiller dans le choix de l’équipement à installer.

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

Vous êtes un particulier ou une entreprise et avez un projet de sécurité de l'habitat ?

Demande de devis gratuit