Tout savoir sur la serrure anti-effraction

Tout savoir sur la serrure anti-effraction

Les cambrioleurs s’attaquent en premier lieu aux serrures. Elles sont donc des maillons faibles qu’il faut renforcer : c’est le rôle de la serrure anti-effraction !

Constitution d’une serrure de porte

Avant de détailler les atouts d’une serrure anti-effraction, il apparaît logique de s’interroger sur les éléments qui composent une serrure de porte classique. On retrouve deux éléments : le boitier de serrure qui réceptionne la clé et le cylindre de serrure qui forme le mécanisme d’ouverture. Il existe d’ailleurs de nombreux types de cylindre : européen à double entrée de clé, rond, à roue dentée, à profil suisse, à pompe, etc.

L’objectif est que le cylindre ne dépasse pas votre serrure de porte. Si c’est le cas, sachez qu’il est tout à fait envisageable de changer de cylindre tout en conservant la serrure. Si vous le faites sans faire appel à un serrurier professionnel, n’oubliez pas de vérifier que le modèle de cylindre installé résiste aux moyens d’effraction (crochetage, arrachage, perçage) et qu’il soit de marque identique à la serrure afin de profiter du label A2P.

Qu’est ce que le label A2P ?

Il serait faux de dire qu’une serrure à elle seule peut empêcher l’effraction. En revanche, elle peut la retarder. Or, si un cambrioleur constate une résistance à son funeste projet, il préfère déguerpir au bout de quelques minutes. Il faut donc que votre serrure anti-effraction résiste suffisamment pour faire échouer les malfrats. C’est ce que vous garantit le label A2P qui se décline en trois niveaux de résistance en fonction du temps requis pour passer l’obstacle de la serrure et ouvrir la porte : A2P1 pour 5 minutes, A2P2 pour 10 minutes et A2P3 pour 15 minutes.

Le label A2P est délivré aux marques par un comité d’attribution qui comprend des fabricants et des distributeurs, des utilisateurs, des représentants de l’association financière des banques, et des pouvoirs publics. Ce comité octroie le label suivant les rapports et autres procès-verbaux émis par le Centre national de prévention et de protection. La certification dispose d’une durée de validité de 6 ans.

Serrure anti-effraction A2P : les éléments à prendre en compte

L’homologation d’une serrure passe d’abord par la réalisation de tests en laboratoire. Ces tests portent sur plusieurs thématiques ce qui permet au final de classer les modèles en trois catégories estampillées 1, 2 ou 3 étoiles. Plus la serrure obtient d’étoiles, plus sa résistance aux tentatives d’ouverture forcée ou anormale est longue.

Une serrure marquée 3 étoiles signifie pour le consommateur qu’elle est capable de résister 15 minutes à différentes actions : perçage de sûreté et manœuvre du pêne, fusion des matériaux, emballage scellé rendant la clé inaccessible et invisible sauf effraction laissant des traces. Pour une serrure 1 étoile, la durée de résistance tombe à 5 minutes.

Bon à savoir : le marquage des étoiles des serrures A2P est poinçonné sur le pêne central, les clés et le cylindre. Si des étoiles sont repérées et que la serrure n’est pas homologuée A2P, elles n’ont aucun signification certifiée.

Pour en savoir plus

Articles en relation