Les normes de sécurité d’un coffre fort

Les normes de sécurité d'un coffre fort

Un coffre fort, pour quoi faire ?

Vous voulez protéger contre le vol de vos objets de valeur ? Pour cela, la solution la plus fiable consiste à faire l’acquisition d’un coffre fort. Celui-ci rime avec sécurité. Mais attention, votre modèle doit être normé. Son choix sera le résultat d’un processus de réflexion avant sa mise en place par un professionnel.

Déjà, demandez-vous ce que vous y mettrez. Il est vrai qu’un coffre est un objet onéreux. Ainsi, pour qu’un retour sur investissement soit assuré, il est nécessaire d’y abriter des objets de valeur. Que ce soit sentimental ou pécunier. Le montant total de ce que vous y cacherez doit évidemment être supérieure au prix du coffre lui-même.

Ensuite, il vous faudra tenir compte du fait que votre modèle se doit d’être en adéquation avec les normes de sécurité en vigueur. En effet, un coffre agréé rime avec un coffre sécurisé. Pour reconnaître un coffre agréé, il suffit de se référer à la plaque de certification qu’il renferme. La présence de cette plaque certifie que le contenu est assuré par l’ensemble des compagnies d’assurance présentes sur le marché.

Mais quelles sont les normes de sécurité d’un coffre fort ?

Les différentes normes de sécurité à prendre en compte

Dans un premier temps, le coffre doit avoir été testé dans un laboratoire de sécurité dans le but d’obtenir son homologation auprès du Centre National de Prévention et de Protection (CNPP).

  • La validation obtenue, le produit fait ensuite l’objet d’un classement, de 0 à 6 niveaux de sécurité (Norme EN 1143). 0 correspondant à 8 000 euros de contenu assurable tandis que 6 renvoie à 300 000 euros.
  • S’ajoute la norme EN 14450 qui assure une protection efficace contre les effractions. Assurant le contenu du coffre entre 1 500 (classe S1) et 3 000 euros (classe S2), ils sont tout particulièrement recommandés pour les particuliers, les personnes exerçant une profession libérale et les PME/PMI.
  • Quant à la norme EN 1047, elle concerne avant tout la protection contre le feu, définit en fonction de tests d’endurance et de chutes.
  • Enfin, les normes A2P sont relatives aux serrures face aux tentatives d’effraction. Ainsi, A2P* atteste une résistance de 5 minutes tandis qu’A2P*** renvoie à 15 minutes.

Alors, pourquoi faire appel à un professionnel pour l’installation d’un coffre fort ? Simplement pour être sur de réaliser le bon choix, de poser son coffre au bon endroit et de bénéficier de conseils avisés.

Pour en savoir plus :

Articles en relation